L'Amérique, moins sûre pour les Noirs américains ?

Ces derniers mois, nous avons été témoins de nombreux abus policiers à l'encontre des Noirs américains. Cela remet en question la relation que les Noirs américains entretiennent avec ce qui devrait être l'une de leurs destinations de rêve.

Q'est ce qui est presque devenu une habitude policière?

Les bavures policières se multiplient aux États-Unis au grand dam des résidents noirs. On a l'impression que les Noirs américains se font avoir par ceux qui devraient être les garants de la paix et de la sérénité et qui devraient assurer la protection des citoyens quelle que soit leur appartenance sociale, leur religion ou leur couleur de peau. Bref, sans aucune discrimination. Visiblement, ces notions si chères à la police nationale et si durement acquises lors de leur formation semblent être vite oubliées lorsqu'il s'agit d'intervenir sur des Noirs américains.

Rien qu'en 2019, 1 000 personnes ont été tuées par la police américaine, dont 23% d'Afro-américains. Une statistique qui prend tout son sens quand on sait qu'ils représentent 12% de la population totale.

George Floyd

Le 25 mai 2020, le Noir américain George Floyd a perdu la vie lors de ce qui était censé être une interpellation policière. Selon les faits, la victime a été arrêtée alors qu'elle était garée dans sa voiture après avoir été accusée par le gérant d'une épicerie d'avoir utilisé un faux billet sans avoir l'intention de le récupérer. Après s'être battu avec les policiers, l'homme de 46 ans a tenté en vain de leur expliquer qu'il avait du mal à respirer suite à un plaquage effectué par l'un des policiers blancs avec son genou qu'il a fortement appuyé sur le cou de la victime. Ce placage virulent aurait précipité la mort du jeune homme qui souffrait d'une maladie cardiovasculaire. Un homicide donc, qui n'a malheureusement pas été le dernier.

A lire :   L'homosexualité : Un mal ou une libération ?

La police américaine raciste ?

Après les nombreuses autres bavures toujours à l'encontre des noirs américains, on se demande si la police américaine n'est pas tout simplement raciste. Il est difficile de trouver des éléments de défense pour eux, tant les faits parlent contre eux. On se souvient de cette phrase invraisemblable d'un policier américain en 2017 qui disait " nous ne tuons que des noirs... ". C'est ce que l'on peut voir dans les images insoutenables qui apparaissent presque quotidiennement et qui nous font penser qu'aujourd'hui, les États-Unis semblent moins sûrs pour les Noirs américains.