L'homosexualité : Un mal ou une libération ?

Le monde dans lequel nous vivons est en constante évolution. Cette évolution apporte également de nouvelles tendances, de nouvelles cultures et de nouveaux principes. Parmi ceux-ci, la liberté d'expression est celle que le monde a le plus accueillie. Longtemps privée, son retour a permis de délier certaines langues et d'entrer dans une nouvelle ère.

Homosexualité

Si par le passé, de nombreux sujets étaient tabous, aujourd'hui avec la liberté d'expression, nous avons acquis le droit de tout dire. Enfin, presque. Vous savez sûrement que la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.... Tout est une question de morale et de bon sens. Revenons au sujet. La parole aujourd'hui est tellement libre que le sujet le plus tabou du passé est facilement évoqué aujourd'hui : Le sexe

Cette liberté d'expression a permis à de nombreuses personnes de sortir de l'ombre et de révéler certaines vérités sur elles-mêmes comme leur orientation sexuelle. Ainsi, depuis plusieurs années, plusieurs personnalités ont sonné le glas du silence en annonçant et en assumant leur homosexualité. On se souvient de l'animatrice américaine Ellen Degeneres qui fut l'une des premières femmes à faire son coming out et à révéler son homosexualité. Depuis, de nombreuses autres stars et personnes ont suivi son exemple.

La naissance d'une nouvelle communauté

De même qu'une nouvelle communauté est née. D'abord les LGBT qui ont finalement grandi et sont devenus les LGBTQIAP+. Acronyme de lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres, queers, intersexes, asexuels et pansexuels. Le "+" à la fin fait référence à d'autres variations de l'identité de genre, des caractéristiques sexuelles ou de l'orientation sexuelle. Bien qu'elle soit encore quelque peu controversée, cette révélation a permis à de nombreuses personnes d'avoir enfin un sentiment d'appartenance et de se sentir moins seules. Elle a aidé de nombreuses personnes au bord du suicide à cause de leur différence. Le regard que les gens portent sur cette nouvelle identité est relatif puisque dans certains pays, elle n'est pas autorisée alors que dans d'autres, les mariages entre personnes du même sexe ont déjà vu le jour.

A lire :   L'Amérique, moins sûre pour les Noirs américains ?